Accueil / Actualités / Massy'Op / A Massy-Opéra, une Maison de Santé pluriprofessionnelle propose une nouvelle offre de soins dans le quartier. PariSudam, par sa filiale Rez-de-Ville, conscient des besoins des villes dans ce domaine pourrait bien développer son savoir-faire…

Nos actualités

Pour pallier le manque d’offre de soin et pérenniser l’installation de médecins à Massy, PariSudam, par le biais de sa filiale Rez-de-Ville, a acquis un local de 400 m2 dans le quartier Massy-Opéra. Des travaux d’aménagement et d’accessibilité PMR ont permis la livraison de 12 cabinets médicaux et paramédicaux en mars 2020.

Ce projet a obtenu le soutien de la Région Ile-de-France et de l’ARS, en partie financeur du projet.

Avec sa récente foncière commerciale, REZ-DE-VILLE, PariSudam entend répondre à la diversité des besoins identifiés sur le tissu commercial et l’offre de proximité d’une ville en se rendant propriétaire de pieds d’immeubles et locaux opportuns.

Avec cette maison de santé, Rez-de-Ville avait signé sa première acquisition et participe, à l’action d’intérêt général portée par PariSudam en remédiant à une offre de soins insuffisante.

Le projet est de rassembler des professions de santé et de mettre en commun leurs compétences pour les habitants de la commune. L‘équipe médicale sera composée de généralistes et de spécialistes dans la prise en charge des maladies respiratoire chroniques telle que l’asthme et la BPCO, la prise en charge globale de la femme autour de la périnatalité, la prise en charge psychologique des personnes traumatisées ayant peu de ressources, et l’accompagnement global des personnes en surpoids ou obèses.

Parisudam ajoute ainsi une nouvelle brique à son métier, offrant des espaces adaptés à la pratique médicale, dans un esprit de clarté et de sobriété.

RECTOVERSO architectes

Quelques mots de l’agence d’architecte Recto-Verso qui a imaginé l’architecture du projet :

« Prenant place dans l’Opéra de Massy, le projet abrite un centre médical regroupant 12 cabinets de consultation. La mise en œuvre de modules préfabriqués en ateliers a permis d’en optimiser la construction dans l’optique d’une architecture que nous souhaitons sobre et frugale à toutes les échelles.

L’objectif était de dédramatiser l’espace médical en le rendant chaleureux et bienveillant, sinon familier grâce à l’omniprésence d’un bois clair, le bouleau.

Discrètement contrasté par des empiècements blancs, ce matériau fédère des espaces sobres en leur garantissant une unité ressentie et visuelle : il constitue à la fois les ossatures, mais aussi les façades intérieures et le mobilier allant jusqu’au numéros des salles.

Les circulations sont rythmées par une trame de bardage et des jeux de motifs géométriques qui confèrent au lieu un aspect ludique et domestique afin de prendre le contre-pied avec l’appréhension première du milieu médical. Participant à l’idée d’un design « curatif » la lumière est quant à elle privilégiée au moyen d’impostes vitrées.

Dans la continuité, le choix de l’osb, et de couleur pastel, mais différenciées ont fondé une signalétique voulue apaisante et intelligible tout en restant neutre. Enfin, en réponse aux nombreux échanges avec l’équipe médical, le mobilier a été conçu simplement sur la base de formes douces dessinées une résine minérale blanche surmontant des rangements en bois.

Une architecture au service d’un lieu et une fonction pour un design « curatif » propice à la pratique médicale dans une période sanitaire demandant sagesse et sérénité. »

RECTOVERSO architectes

22/03/2021

Autres actualités

retour Retour à l'accueil