Accueil / Actualités / des chantiers / Réhabilitation des Résidences (ex Opievoy)

Réhabilitation des Résidences (ex Opievoy)


Une réhabilitation sans précédent

3 Questions à…

KARINE MARTEAU et AMAURY GNOMBLEI

Que dire du patrimoine des Résidences Yvelines-Essonne sur Massy-Opéra ?

Karine Marteau : Nous avons 1848 logements sur Massy dont 1217 sur Massy-Opéra. Nous engageons aujourd’hui la réhabilitation d’une partie de ce patrimoine, soit 684 appartements pour améliorer le cadre de vie et le confort de nos locataires. Coût de cette réhabilitation : 26 millions d’euros.

Pouvez-vous nous en dire plus sur cette réhabilitation ?

Amaury Gnomblei : L’investissement de ces opérations représente 26 millions d’euros, c’est 40 000 euros par logement ! Nous allons traiter l’enveloppe des bâtiments : nous allons procéder soit à  une isolation thermique par l’extérieur – de quoi diminuer de manière importante la consommation énergétique – soit à  un ravalement de façade, traiter les toits-terrasses, remplacer l’intégralité des menuiseries extérieures. Nous allons également intervenir sur les parties communes mais aussi sur l’intérieur des 684 appartements évoqués plus tôt en rénovant l’électricité et la plomberie, en changeant éviers, sanitaires, baignoires, bref en refaisant à neuf les pièces humides.
Karine Marteau : C’est l’occasion de souligner qu’il y a eu une vraie concertation avec les amicales de locataires en amont qui ont permis d’aménager le programme initial et de prendre en compte certaines demandes comme la rénovation de la plomberie.
Amaury Gnomblei : Il y a également eu des réunions publiques de présentation des entreprises qui vont intervenir sur cette réhabilitation, des visites des logements témoins… Nous avons commencé en décembre les campagnes d’état des lieux techniques qui consistent à visiter l’ensemble des logements avant réhabilitation en présence de l’architecte, de l’entreprise et un représentant des Résidences Yvelines-Essonne.

Et pour les autres logements sur Massy-Opéra ?
Les autres appartements suivront dans un deuxième temps.

 

 

 

« Retour

ACTUALITES DES CHANTIERS